Voyance ne marche pas

Voyance ne marche pas sur moi

 Voilà, en substance ce que m’a dit une consultante que je ne connaissais pas et qui pourtant a réalisé une consultation qu’elle a appelée « de la dernière chance ». C’est pour elle, et pour tant d’autres que Yann Médium nous livre ici le contact spirite qui explique les mécanismes conscients ou non destinés à minimiser une consultation avec un ou une Médium.

bouton voyance

Il est essentiel de ne jamais banaliser ou minimiser une consultation avec un ou une Voyant-médium. Consulter un Praticien ou une Praticienne en lien fin avec l’obscur, les couches astrales, les Anges-Gardiens, les plans convexes (Courbures de l’espace-temps) si recherchés dans le but d’avoir des informations capitales, précises ou justes effleurées mais ô combien précieuses, est une démarche qui a pour finalité d’éclairer son Chemin de vie, notamment la prise de décision. La Voyance médiumnique permet également de comprendre « le pourquoi du comment » de certaines situations dans lesquelles sont empêtrés, souvent depuis trop longtemps, le Demandeur ou la Demandeuse (Clients). A ce titre, bien souvent, ce sont des clés de compréhension qui sont recherchées, les mêmes clés ouvrant ensuite des perspectives nouvelles, idoines, décalées… C’est toute la notion de Parapsychologie qui découle ici.

voyance ne marche pas facebook

S’en suivent des réponses qui plaisent ou ne plaisent pas mais une fois ce chemin « idéal » (idéal face à la situation du moment) éclairé grâce aux facultés de la Praticienne ou du Praticien, une fois ce chemin empierré de bons conseils parapsychologiques, ne reste plus à la Consultante ou Consultant que l’option du choix. Mais qu’est-ce que le choix et qu’en faire après une visite hors-norme, dans notre Société rationaliste, effectuée chez une Voyante ? Comment le faire naître ? Le faire grandir ? Le faire s’imposer à soi comme aux autres, il peut y avoir une notion de stress ici et c’est fort compréhensible.

On peut remarquer plusieurs types de réactions suite à une Consultation de Voyance, pêle-mêle :

  • L’acceptation et la compréhension intellectuelle comme spirituelle de ce qui aura été dit ou la minimisation des propos tenus par le biais médiumnique (Voyante).
  • L’attentisme, démarche prudente et axée sur le fait de laisser venir à soi les évènements plutôt qu’engager n’importe quelle démarche propice pour en favoriser la survenue.
  • L’attitude survoltée, c’est-à-dire un ou des comportements empressés mais guère soupesés dans leurs rationalités d’exigences dans l’optique d’accélérer en réalité ou en théorie, la Roue de la Destinée.
  • Faire « mentir » la Voyante à n’importe quel prix en faisant obstinément le contraire afin que rien ne se réalise, cette dernière attitude fonctionnant d’ailleurs très bien…

Mais alors, que se passe-t-il à partir de là ? Quid des propos et annonces faites via les moyens de communications intrinsèques de la Voyante ou du Voyant, apportés et confirmés en sus par des Outils ésotériques ?

Plusieurs réponses sont possibles, la personne adulte ayant consulté (en Cabinet par exemple) gère le contenu de sa Consultation avec ses défauts et ses qualités, son calme ou ses angoisses, avec intelligence, pragmatisme et recul sain ou alors, plus ou moins choquée, plus ou moins outrée des vérités déballées et pointant ses propres faiblesses se rebellera en pensant reprendre le « suprême-contrôle » des éléments constituants son existence en vue de nier le « pouvoir de la Voyante », de la Voyance donc des Astres et même des Anges-gardiens bien mal inspirés… voire d’un Créateur décidément bien injuste.

Rien de grave, faire le contraire de ce qui a pourtant été annoncé est simplement une manière de reculer ou de contourner certaines voies solutionnelles qui s’offrent à soi. Il est fréquent que les Esprits en lien plus ou moins direct ou étroit avec le Consultant répondent de manière surprenante voire en biais (perpendiculairement aux objectifs de l’incarnation) quitte à secouer celui-ci dans l’intention de le pousser dans ses retranchements, but assez inavoué mais avouable, c’est-à dire  terrien, équilibrant afin qu’il se pense, suite à la Consultation, à l’origine de ses décisions et non influencé, c’est la reprise du « contrôle », en fait, jamais perdu, qu’il aura momentanément mis, l’espace d’un instant, celui de la Consultation, entre les mains, les fluides d’une personne atypique mais réellement « Entremetteuse Céleste » (terre-ciel). Le caractère trempé, sec, obtus, non perméable se met toujours en opposition à la Praticienne de Voyance, ce qui explique toute manœuvre dilatoire promulguée par l’Ange-Gardien familial, en général, permettant d’atteindre au final les objectifs recherchés, voulus, souhaités, écrits.

Attention tout de même, s’il vous est dit une chose, semble-t-il, « illogique » lors d’une Consultation de Voyance, prenez tout de même note que cet illogisme peut permettre à votre esprit de remettre d’équerre un système de pensée qui ne l’était plus et rejoindre ainsi une logique inverse, celle en réalité, souhaitée et souhaitable. La Voyante est toujours dans son rôle, elle transmet, décrypte et informe, elle ne peut avoir vocation à nier comme à raturer ses compétences. L’erreur, le semblant d’erreur, le vrai-faux la dédouane en grande partie car ce qui compte, c’est bien d’axer et de ré-axer celui ou celle qui est perdu. Pour cela, elle sera jugée excellente, bonne ou pas d’après sa popularité mais ce qui fait le Crédit d’une Voyante, c’est toujours, d’après moi, son regard franc, courtois et direct ainsi que sa longévité d’exercice.

Etant Médium et Spirite, j’ai jaugé l’importance d’écrire sur le sujet. Lors d’une séance spirite, il m’a été demandé le plus court chemin pour rejoindre la rivière à partir d’une maison. Ayant répondu que la ligne droite était la plus admise, j’ai signifié qu’il y aurait peut-être des obstacles donc, j’ai envisagé un deuxième trajet puis un troisième lorsque m’est venu en tête la possibilité de devoir ramener de l’eau « A ton moulin ? », m’a-t-il été répondu. Comme quoi, on agit souvent en pure logique dynamique, en logique prudente mais qui retarde et en logique d’oublier que toute démarche aussi banale soit-elle, est avant tout une Quête.

Nous n’allons jamais voir une Voyante ou un Voyant par hasard, nous y allons parce que nous y avons rendez-vous, nous y allons pour la flatterie ou le reproche pointé mais le plus important est bien d’en ramener quelque chose qui en nous, influera sur quelques pans de notre vie qui flirtent avec le bancal… La complicité des augures rend l’adverbe inutile pourrait dire quelque esprit et pourtant, nous ne pouvons vivre sans mais, nous, nous sommes simplement des humains qui luttons, surtout contre nous-mêmes.

Une Consultation de Voyance peut bouleverser, c’est sa raison d’être d’ailleurs. Ainsi, la Voyante a sa fonction, la Consultante ou le Consultant également mais pour cela, il ou elle ne s’en rend pas toujours compte. Il faut dire que tout s’est banalisé aujourd’hui, c’est un peu la raison de cet article. Après cette lecture, pourriez-vous redire, en conscience ? La voyance ne marche pas sur moi

Adæquatio intellectus et rei *

Yann d’Auxi  Médium-Spirite

* « Adéquation de l’esprit à la chose. » Une des définitions de la vérité : lorsque l’esprit a la même forme que la réalité alors il pense la vérité.

Pour consulter Catherine d’Auxi

bouton voyance

© Catherine d’Auxi – Droits réservés (copyright)